Actualité / Actualité de la santé

IRDES - Analyse des déterminants territoriaux du recours aux urgences non suivi d’une hospitalisation

26 septembre 2017

Les services d’urgence, essentiels au système de santé, sont cependant souvent utilisés pour des prises en charge non urgentes qui pourraient être réalisées dans le secteur ambulatoire. La rapide augmentation du volume de passages aux urgences, particulièrement chez les sujets âgés, est une source de pression pour les hôpitaux et le système de soins. Cette étude a pour objectif d’identifier les déterminants territoriaux du recours aux urgences non suivi d’hospitalisation des personnes âgées de 65 ans et plus.
Les modèles multiniveaux utilisés permettent d’analyser simultanément le rôle des facteurs associés à des caractéristiques des populations locales (indicateurs d’état de santé et de statut socio-économique) et à l’organisation des soins aux niveaux communal et départemental.
Le taux de recours aux urgences varie significativement en fonction de la situation socio-économique et de l’état de santé de la population de la commune. En contrôlant le niveau social et l’état de santé de la commune, le taux de recours aux urgences des personnes âgées est significativement plus faible dans les territoires où l’accessibilité aux soins primaires est facilitée par la disponibilité des professionnels de santé, la permanence des soins et le déplacement au domicile des médecins généralistes. La proximité et la capacité d’accueil des services d’urgence constituent également des facteurs majeurs déterminant l’utilisation des urgences.
Les taux élevés de recours aux urgences non suivis d’hospitalisation interrogent sur l’accessibilité aux services de soins ambulatoires et, plus largement, sur l’efficience de l’organisation des soins. Pour autant, des pistes d’amélioration existent comme : optimiser le maillage territorial des services de soins ambulatoires, développer les soins primaires afin d’assurer la continuité et la coordination des soins.

Cette étude apporte un éclairage sur le recours aux systèmes de soins des personnes âgées avant la mise en œuvre des expérimentations « Parcours santé des aînés » (Paerpa), qui visent à améliorer l’efficience de leurs parcours de soins. Les recours aux urgences non suivis d’hospitalisation font partie des indicateurs d’évaluation de Paerpa.

Source : IRDES, septembre 2017

Envoyer un message à un ami : X
code

Nos domaines d'activité

Selectionner un domaine
Accueil du patient Activités interventionnelles Bientraitance Biomédical Bloc opératoire Continuité des soins Développement durable Dossier patient Droits du patient Education thérapeutique EPP Fin de vie Fonctions logistiques et infrastructures Gestion des ressources financières Gestion des ressources humaines Identification du patient Imagerie médicale Information du patient Laboratoire Management de la qualité et de la sécurité des soins Offre de soins Organismes institutionnels Outils et méthodes Qualité et Gestion des risques Pilotage interne Prise en charge de la douleur Prise en charge médicamenteuse Prise en charge nutritionnelle Prises en charges particulières Projet de soins personnalisé Psychiatrie Qualité et sécurité de l’environnement Risque infectieux Risque transfusionnel Risques professionnels Santé publique Satisfaction des usagers Sécurité des biens et des personnes Sortie du patient et coordination de la prise en charge Spécialités SSR Stratégie de l’établissement Système d’information Urgences