Le Réseau / Les adhérents / Actualité des adhérents

CH Boulogne - Nouvau service de réanimation et soins continus

25 septembre 2017

Après dix mois de travaux, un nouveau service de réanimation et soins continus s’ouvre ce mercredi au centre hospitalier de Boulogne. L’hôpital Duchenne poursuit ainsi sa mue, entamée depuis 2012, en investissant cette fois-ci plus de 3 M€ pour améliorer l’hospitalisation des patients.

Ce n’est évidemment pas le lieu où l’on aimerait passer un séjour, mais il faut reconnaître que le nouveau service de réanimation et soins continus du centre hospitalier a été conçu pour le confort optimal des patients.

Spacieux et lumineux, il sera opérationnel dès mercredi après-midi. Après dix mois de travaux, les huit patients vont intégrer ces locaux flambant neufs, divisés en trois unités de soins de six lits : deux zones de réanimation et une zone de soins continus. Ce qui représente plus de chambres qu’auparavant. « L’intérêt aujourd’hui, c’est de pouvoir regrouper sur un seul plateau les mêmes unités avec une totale polyvalence. Elles étaient jusqu’alors distantes géographiquement », explique le directeur Yves Marlier.

Concrètement, la prise en charge n’est pas transformée et la restructuration n’a rien de révolutionnaire, mais elle permet de rationaliser les soins tout en apportant un plus large confort aux patients. « On améliore ainsi les conditions d’accueil d’hospitalisation et la possibilité pour les proches d’être 24 heures sur 24 à leur chevet, ce qui n’était pas le cas avant », poursuit le Dr Pierre Ducq, néphrologue-réanimateur.

Il existe un autre facteur d’amélioration, comme le précise le Dr Reginald Pordes, chef de service : « Les transports intra-hospitaliers des patients sont toujours une prise de risques. Ils peuvent déstabiliser l’état d’un patient assez sévère. Le regroupement est une sécurité supplémentaire avec un temps de réaction beaucoup plus court. »

Les chambres sont toutes équipées de surveillance à la pointe. Des chambres à pression vont aussi permettre d’accueillir des patients en isolement septique ou protecteur. « Cela permet la prise en charge de ceux qui sont atteints de pathologies infectieuses rares », précise le directeur.

Chaque année, le service réanimation accueille 350 à 400 patients contre 600 en service de soins continus. Ce type de service est unique dans le Boulonnais, mais est aussi présent à Montreuil, Calais et Dunkerque pour le littoral.

Le coût de l’opération s’élève à 3,2 M€ de travaux, 347 000 € d’équipements biomédicaux, 195 000 € d’équipements informatiques et 70 000 € d’équipements mobiliers.

Source : La Voix du Nord, par Marie-Caroline Debaene Et Guy Drollet le 19/09/2017

Envoyer un message à un ami : X
code

Nos domaines d'activité

Selectionner un domaine
Accueil du patient Activités interventionnelles Bientraitance Biomédical Bloc opératoire Continuité des soins Développement durable Dossier patient Droits du patient Education thérapeutique EPP Fin de vie Fonctions logistiques et infrastructures Gestion des ressources financières Gestion des ressources humaines Identification du patient Imagerie médicale Information du patient Laboratoire Management de la qualité et de la sécurité des soins Offre de soins Organismes institutionnels Outils et méthodes Qualité et Gestion des risques Pilotage interne Prise en charge de la douleur Prise en charge médicamenteuse Prise en charge nutritionnelle Prises en charges particulières Projet de soins personnalisé Psychiatrie Qualité et sécurité de l’environnement Risque infectieux Risque transfusionnel Risques professionnels Santé publique Satisfaction des usagers Sécurité des biens et des personnes Sortie du patient et coordination de la prise en charge Spécialités SSR Stratégie de l’établissement Système d’information Urgences