Le Réseau / Les adhérents / Actualité des adhérents

Hôpital maritime de Berck - Nouveau directeur

28 novembre 2017

Franck Voléon a pris les rênes de l’hôpital maritime de Berck début juillet. Il revient pour nous sur les enjeux de cet établissement ancré à la fois en Île-de-France et dans le Pas-de-Calais.

L’hôpital maritime est un établissement de l’AP-HP (l’assistance publique - hôpitaux de Paris) et à ce titre reçoit des patients en provenance d’Île-de-France. « Mais il faut passer le message que l’hôpital maritime de Berck est également bien ancré dans la région Hauts-de-France », précise Franck Voléon. Et le nouveau directeur de citer les dernières statistiques. Les patients viennent de Paris et région parisienne à 48 % ; des Hauts-de-France à 42 % et des autres régions à 10 %. L’hôpital compte 200 lits et 351 agents hospitaliers.

L’établissement, spécialisé dans les soins de suite et de réadaptation, accueille surtout des Franciliens dans son unité neurologique. C’est plus équilibré pour la prise en charge de l’obésité. En gériatrie, la provenance des patients est surtout locale. L’hôpital berckois noue aussi des conventions et des passerelles avec les autres établissements du territoire, comme le centre hospitalier de l’arrondissement de Montreuil (CHAM) ou celui de Boulogne.

Au fil des années, l’hôpital maritime a développé un savoir-faire reconnu pour prendre en charge l’obésité et la rééducation nutritionnelle. « Comme n ous avons des patients qui passent du temps ici (deux mois en moyenne, tous services confondus), nous avons une certaine connaissance de l’obésité dans sa globalité, précise le docteur Rufin Louhou. Nous effectuons des travaux de recherche qui vont de l’endocrinologie (l’étude des hormones) jusqu’à l’éducation thérapeutique du patient. »

L’unité qui prend en charge l’obésité est très sollicitée. « Nous avons entre 50 et 100 demandes en attente , avec de trois à six mois de délais d’admission », complète l’endocrinologue Youssef Kouidrat. L’hôpital maritime veut mettre en place une consultation externe en obésité pour étoffer encore l’offre de soins sur cette problématique. Et pas nécessairement dans l’enceinte même de l’hôpital.

Rien n’est encore acté mais le nouveau directeur aimerait faire aboutir quelques projets dans les cartons de l’hôpital maritime. Par exemple, regrouper les deux plateaux de rééducation qui se trouvent actuellement à deux endroits différents. « Ce qui permettrait de créer des bureaux et de libérer un espace ailleurs pour créer six nouvelles chambres individuelles », éclaire Franck Voléon.

Les équipes travaillent aussi continuellement à l’amélioration du confort des patients. Dans les chambres, la domotique se perfectionne année après année pour permettre aux patients, selon leur handicap, de gérer l’ouverture des portes, la télévision ou le mobilier à partir d’une seule télécommande.

Source : La Voix du Nord,, le 24/11/17, par Claire De Vregille Et Guy Drollet (Photos)

Envoyer un message à un ami : X
code

Nos domaines d'activité

Selectionner un domaine
Accueil du patient Activités interventionnelles Bientraitance Biomédical Bloc opératoire Continuité des soins Développement durable Dossier patient Droits du patient Education thérapeutique EPP Fin de vie Fonctions logistiques et infrastructures Gestion des ressources financières Gestion des ressources humaines Identification du patient Imagerie médicale Information du patient Laboratoire Management de la qualité et de la sécurité des soins Offre de soins Organismes institutionnels Outils et méthodes Qualité et Gestion des risques Pilotage interne Prise en charge de la douleur Prise en charge médicamenteuse Prise en charge nutritionnelle Prises en charges particulières Projet de soins personnalisé Psychiatrie Qualité et sécurité de l’environnement Risque infectieux Risque transfusionnel Risques professionnels Santé publique Satisfaction des usagers Sécurité des biens et des personnes Sortie du patient et coordination de la prise en charge Spécialités SSR Stratégie de l’établissement Système d’information Urgences