Le Réseau / Les adhérents / Actualité des adhérents

Hôpital maritime de Zuydcoote - Accueil de jour en service d’addictologie

25 janvier 2018

Sur fond de négociations avec le personnel, la directrice de l’hôpital maritime de Zuydcoote, a annoncé l’ambition de l’établissement d’étendre son service d’addictologie avec la création d’un hôpital de jour de dix places. Une structure spécialisée qui n’existe pas sur le territoire et qui viendrait compléter la prise des patients souffrant d’addictologie.

« C’est le maillon manquant dans l’offre de soins en addictologie. » Et le vœu de l’hôpital maritime de Zuydcoote (HMZ), spécialisé dans la rééducation et les soins de suite, pour cette nouvelle année. Si le projet mûrit depuis une bonne année, il pourrait se concrétiser dans le courant 2018. Isabelle Druesne, directrice de l’établissement, en est convaincue : « La mise en place d’un hôpital de jour en addictologie pourrait être très positive dans le traitement de certains patients. La distance avec les familles, les proches, est parfois difficile. C’est le dernier maillon de la prise en charge en addictologie et il n’existe pas de telle structure sur le Dunkerquois. »

Cette structure spécialisée dans la prise en charge ambulatoire, à la journée, agit en complément ou en alternative d’une hospitalisation complète. Elle permettrait aux patients admis en addictologie de partager leur séjour entre l’hôpital et le domicile. « Pour certains patients, il serait mieux qu’ils puissent rentrer chez le soir, retrouver leurs habitudes, voir comment ça se passe à l’extérieur, et en reparler le matin avec l’équipe médicale », précise-t-on au sein du pôle addictologie. Installé à l’HMZ depuis 2010, le service, dirigé par le docteur Mathilde Lesage, est composé de 23 lits. Il accueille principalement des patients souffrant de problèmes liés aux produits psychotropes, tels que l’alcool, le tabac, les drogues. Patients traités lors de séjours d’une durée de trois semaines en hospitalisation complète, avec des permissions de sortie à partir de la première semaine.

« Nous souhaitons élargir l’offre en proposant des venues à la journée, car pour certains l’hospitalisation complète est compliquée », avance la directrice. L’hôpital de jour pourrait prendre en charge dix patients, encadrés par une équipe pluridisciplinaire (comme c’est le cas au sein du pôle) composée d’un médecin, d’un infirmier, d’un aide-soignant et d’un aide médico-psychologique. Cette structure ne nécessiterait pas de travaux d’aménagement, « elle s’installerait au sein de l’établissement, en continuité des locaux de l’hospitalisation complète ». Le projet rédigé, l’HMZ n’attend plus qu’une fenêtre d’opportunité pour déposer le dossier de demande d’autorisation auprès de l’Agence régionale de santé.

Source : La Voix du Nord, par Giulia De Meulemeester, publié le 23/01/2018

Envoyer un message à un ami : X
code

Nos domaines d'activité

Selectionner un domaine
Accueil du patient Activités interventionnelles Bientraitance Biomédical Bloc opératoire Continuité des soins Développement durable Dossier patient Droits du patient Education thérapeutique EPP Fin de vie Fonctions logistiques et infrastructures Gestion des ressources financières Gestion des ressources humaines Identification du patient Imagerie médicale Information du patient Laboratoire Management de la qualité et de la sécurité des soins Offre de soins Organismes institutionnels Outils et méthodes Qualité et Gestion des risques Pilotage interne Prise en charge de la douleur Prise en charge médicamenteuse Prise en charge nutritionnelle Prises en charges particulières Projet de soins personnalisé Psychiatrie Qualité et sécurité de l’environnement Risque infectieux Risque transfusionnel Risques professionnels Santé publique Satisfaction des usagers Sécurité des biens et des personnes Sortie du patient et coordination de la prise en charge Spécialités SSR Stratégie de l’établissement Système d’information Urgences