Le Réseau / Les adhérents / Actualité des adhérents

Polyclinique Hénin-Beaumont - 20 ans

5 décembre 2017

Ouverte en septembre 1997, cette clinique médico-chirurgicale rayonne sur tout l’arrondissement de Lens. Et encore plus demain, puisque le groupe AHNAC poursuit sa politique d’investissement qui concernera bientôt le bloc opératoire et les urgences.

La polyclinique est issue de la fusion de trois cliniques : Sainte-Barbe Fouquières-Les-Lens, Anquetil Oignies et Darcy Hénin-Beaumont. « Depuis, nous nous sommes agrandis avec des spécialités bien précises », indique Céline Lemaître, sa directrice depuis 2015. On fait tout pour lui assurer un avenir, avec des prises en charge, des outils innovants, des équipements nouveaux. » Et conforter cette offre de soins de proximité essentielle dans un bassin minier où les revenus moyens restent modestes. Le dépassement d’honoraires n’est pas pratiqué dans l’établissement.

La chirurgie assure 70 % de l’activité de l’établissement. « C’est notre filière d’excellence. » Les spécialités traitées : traumatologie-orthopédie, viscérale digestive, gynécologie, urologie, ORL, stomatologie. La polyclinique figure en bonne place parmi les meilleurs hôpitaux de France recensés par l’hebdomadaire Le Point : « 17 fois dans le classement et 6 fois parmi les 50 premiers » : 3e dans la prise en charge de la vésicule biliaire, 8e dans celle des varices, etc

« On a tout un pan de chirurgie ambulatoire qui se développe avec des prises en charge innovantes », reprend la directrice. La polyclinique vient de recevoir l’autorisation de faire de même pour la médecine en rhumatologie, diabétologie, endocrinologie et obésité. « L’objectif est de diminuer les durées de séjour pour éviter les complications post-opératoires ». C’est dans cette optique que la signalétique a été revue, facilitant le parcours du patient et pour qu’il puisse « aller au bloc opératoire debout ». La polyclinique vient de recevoir une labellisation (GRACE) récompensant cet effort.

La médecine propose une prise en charge globale : médecine polyvalente, cardiologie, nutrition diététique, diabétologie endocrinologie, dermatologie, rhumatologie. L’activité progresse : le service de médecine polyvalente a été agrandi de 20 à 30 lits en avril dernier avec nouveaux matériels et mobiliers de chambre.

Après deux nouvelles salles d’imagerie médicale l’an dernier, le prochain chantier vise la rénovation des urgences (sans fermeture) fin 2018-début 2019 : amélioration de l’accueil du public, optimisation des flux de patients. Le service accueille 26 à 28 000 passages par an et « l’activité continue à croître. » La sécurité a été renforcée par la présence de vigiles 24 h/24 et des équipes médicales de nuit masculines. Les douze salles du bloc opératoire, cœur de l’établissement, vont faire l’objet d’une rénovation sur cinq ans avec remplacement de matériel. Cela commencera avec l’endoscopie digestive courant 2018. Par ailleurs, « chaque année, une vingtaine de chambres seront refaites » dans les services.

Source : La Voix du nord, le 03/12/17, par Christophe Le Couteux

Envoyer un message à un ami : X
code

Nos domaines d'activité

Selectionner un domaine
Accueil du patient Activités interventionnelles Bientraitance Biomédical Bloc opératoire Continuité des soins Développement durable Dossier patient Droits du patient Education thérapeutique EPP Fin de vie Fonctions logistiques et infrastructures Gestion des ressources financières Gestion des ressources humaines Identification du patient Imagerie médicale Information du patient Laboratoire Management de la qualité et de la sécurité des soins Offre de soins Organismes institutionnels Outils et méthodes Qualité et Gestion des risques Pilotage interne Prise en charge de la douleur Prise en charge médicamenteuse Prise en charge nutritionnelle Prises en charges particulières Projet de soins personnalisé Psychiatrie Qualité et sécurité de l’environnement Risque infectieux Risque transfusionnel Risques professionnels Santé publique Satisfaction des usagers Sécurité des biens et des personnes Sortie du patient et coordination de la prise en charge Spécialités SSR Stratégie de l’établissement Système d’information Urgences