Le Réseau / Les adhérents / Témoignages des adhérents

Témoignage - Accompagnement certification - Clinique Les Bruyères

19 février 2013

M. Schimmel, vous êtes directeur de la Clinique Les Bruyères. Vous avez fait appel à RSQ dans le cadre de votre démarche de certification. Pouvez-vous préciser quel est le domaine d’activité de votre établissement ?

La Clinique Les Bruyères est un établissement privé FHP de soins de suites et de réadaptation spécialisé pour 100% de son activité dans la prise en charge des affections liées aux conduites addictives. Cet établissement, dont la création remonte aux années 1980, est situé dans le territoire de l’Artois, à mi-chemin entre Douai et Valenciennes. Cette clinique est totalement indépendante, elle dispose de 50 lits en hospitalisation complète, ne dispose pas de pharmacie à usage intérieur et n’a pas contractualisé de contrat de bon usage du médicament avec la tutelle.


A quel moment de la démarche avez-vous pris contact avec RSQ ?

Historiquement parlant, la Clinique Les Bruyères a toujours sollicité un accompagnement dans le cadre de ses démarches qualité, auprès d’un organisme national rattaché à la branche de l’hospitalisation privée. Le premier contact avec RSQ s’est fait de manière anodine, nous étions désespérément en recherche d’un partage d’expérience dans le cadre de la prise en charge de la douleur et qui présente une utilité au regard des spécificités et des besoins de nos patients, et RSQ nous a proposé en décembre 2011 un Interclud en santé mentale. Ceci a par ailleurs également eu un impact sur notre certification puisque ces actions font l’objet d’un élément d’appréciation sur la P.E.P relative à la prise en charge de la douleur (12a). Suite à ce premier contact, RSQ a proposé à la clinique d’entrer dans son programme d’audit croisé du circuit du médicament, à ce moment nous avons pris la décision de devenir adhérent à ce réseau.


Quels étaient vos objectifs ?

Nos objectifs étaient multiples :

  • A court terme, nous souhaitions répondre de façon pertinente aux actions d’amélioration que nous avions identifiées dans notre auto-évaluation, notre certification V2010 se déroulant en avril 2012,
  • A long terme, nous souhaitions bénéficier d’une assistance et du soutien d’un réseau local, la proximité de RSQ facilite énormément le déploiement des actions et permet d’en faire bénéficier le maximum de professionnels,
  • Enfin, l’adhésion à RSQ s’est présentée comme particulièrement efficiente, permettant d’avoir un interlocuteur principal à un coût attractif et d’offrir un positionnement loco-régional sur de nombreuses thématiques.


Quelles ont été les modalités d’intervention de RSQ ?

L’intervention la plus marquante de RSQ dans le cadre de notre démarche de certification a porté sur le circuit du médicament. Ce point, séparé en deux critères depuis la version d’avril du manuel certification, était particulièrement délicat du fait de :

  • L’absence de PUI,
  • L’absence de CBUM,
  • L’absence d’informatisation,
  • Le décret d’Avril 2011 (certains points étaient à application à 12 mois, soit avril 2012).

En premier lieu RSQ a modifié ses grilles d’audit qui n’étaient pas adaptées aux établissements ne disposant pas de PUI. Deux intervenants de RSQ se sont rendus dans l’établissement durant une journée, en avril 2012 et à quelques semaines de notre certification, et ont réalisé un audit de notre circuit du médicament. Au cours de cet audit, de nombreuses explications ont été données de vives voix ainsi qu’un éclairage sur des méthodes pouvant potentiellement concourir à l’amélioration et à la sécurisation de notre circuit. Cet audit a porté tant sur l’organisation, et sa politique, que sur l’exploitation. Une reddition a été effectuée le lendemain par l’envoi des grilles commentées, nous permettant de définir notre plan d’actions. Toutes les actions pouvant faire l’objet d’une adaptation rapide ont été mises en œuvre dans la foulée, notamment la mise en conformité de notre support unique de prescription-administration avec les exigences du décret. RSQ m’a été également d’une très grande aide quant à la finalisation de notre « Manuel qualité de la prise en charge médicamenteuse » permettant à ce dernier de répondre point pour point au exigences réglementaires.

A l’issue de cet accompagnement, que pouvez-vous en dire, qu’a-t-il apporté à votre établissement ?

L’impact immédiat de l’accompagnement de RSQ dans le cadre de la démarche de certification est incontestable. Dans la globalité nous avons été certifiés (sic : sans recommandation et sans réserve). Plus précisément, sur les deux critères relatifs au médicament, nous avons obtenus deux cotations B, et ce, malgré les difficultés intrinsèques et l’absence d’informatisation. Il convient pour être précis de rappeler que ces critères 20a et 20abis sont des pratiques exigibles prioritaires pour lesquelles le niveau d’exigence est renforcé, le seuil du B se situant au moins à 80% de oui aux attendus de la Haute Autorité de Santé, et que l’impact de l’informatisation se situe dans la partie « Mettre en Œuvre » ayant un poids supérieur aux deux autres parties dans le processus de cotation automatique. Cela étant, la démarche qualité ne s’arrête pas qu’à la procédure de certification, l’accompagnement de RSQ se poursuit et cette structure nous apportera dans l’avenir une contribution quant aux exigences émergentes, comme le retour et le partage d’expériences.

Envoyer un message à un ami : X
code

Nos domaines d'activité

Selectionner un domaine
Accueil du patient Activités interventionnelles Bientraitance Biomédical Bloc opératoire Continuité des soins Développement durable Dossier patient Droits du patient Education thérapeutique EPP Fin de vie Fonctions logistiques et infrastructures Gestion des ressources financières Gestion des ressources humaines Identification du patient Imagerie médicale Information du patient Laboratoire Management de la qualité et de la sécurité des soins Offre de soins Organismes institutionnels Outils et méthodes Qualité et Gestion des risques Pilotage interne Prise en charge de la douleur Prise en charge médicamenteuse Prise en charge nutritionnelle Prises en charges particulières Projet de soins personnalisé Psychiatrie Qualité et sécurité de l’environnement Risque infectieux Risque transfusionnel Risques professionnels Santé publique Satisfaction des usagers Sécurité des biens et des personnes Sortie du patient et coordination de la prise en charge Spécialités SSR Stratégie de l’établissement Système d’information Urgences