Agenda du 7 juin 2017

Mardi 20 juin

Journée - Forum de l'espace de réflexion éthique - 20 juin 2017 - EPSM Agglomération lilloise

Lieu : Saint-André-lez-Lille

Si le soin, qui plus est le soin en psychiatrie, est un art de la relation, il est toutefois soutenu par une multitude d’écrits : des notes personnelles aux informations du dossier du patient, des mots sont posés par écrit sur les souffrances. Ces écrits servent à documenter la prise en charge du patient, à élaborer un projet de soins, à partager des informations entre professionnels, mais aussi à poser un diagnostic, à décider, à « se couvrir » voire à rendre justice… Outils de suivi et d’échange, moyens de traçabilité et de contrôle, les écrits ont bien des fonctions dans la relation de soin. Mais pourquoi et pour qui écrit-on ? quelles sont les obligations légales de traçabilité ? comment transcrire une prise en charge sans stigmatiser ? et que faut-il partager ? avec qui ? le « dossier » du patient est-il un frein à la fraîcheur d’un nouveau regard soignant ? comment préserver -ou retrouver- le colloque singulier soignant/soigné qui semble échapper à cette forme de savoir objectivé, rationnalisé et pluriel sur une personne ? À l’heure du Dossier du Patient Informatisé, toutes ces questions sont amplifiées par la virtualisation des écrits, leur consultation possible dans le silence et la solitude de l’écran, leur partage potentiellement infini et leur piratage toujours menaçant... Comment penser les écrits des soins psychiatriques sans paranoïa, et… sans angélisme ?
Les membres de l’espace de réflexion éthique de l’EPSM de l’agglomération lilloise se sont saisis de ces questions à partir de cas pratiques posés par l’ensemble des services de l’EPSM et partageront ici leurs échanges et premières conclusions.
Programme

Inscription
Pour en savoir plus

Autres événements
Mardi 20 juin 13:30-17:00

Demie journées de la F2RSM Psy : CMP Adultes - 1er contact et état des lieux - 20 juin 2017 - Abbeville

Lieu : Abbeville

L’audit croisé inter-établissements est une méthodologie d’évaluation des pratiques propre à la F2RSM Psy Hauts-de-France. Depuis 2008, des auditeurs désignés par un établissement adhérent à la Fédération observent des pratiques dans un autre établissement adhérent. Ni certification, ni jugement, cet audit est suivi de préconisations issues des observations qui peuvent être une base à la mise en place d’une EPP. Grâce aux audits croisés, de nouvelles connaissances sont générées, évaluées, transférées au chevet du patient.
Pour la première fois en 2016, l’audit croisé a porté sur l’activité ambulatoire des services de psychiatrie publics. 60 centres médico-psychologiques de psychiatrie générale ont été audités afin de dresser un état des lieux ainsi que recenser l’organisation du premier contact avec la structure.
Cette demi-journée de la F2RSM Psy Hauts-de-France qui se déroulera en partenariat avec le CH d’Abbeville sera l’occasion de restituer les résultats de cet audit et d’échanger sur des pratiques enrichissantes.

Programme
Inscription

Autres événements
Mardi 20 juin 14:00-17:00

Groupe Contention - Réunion le 20 juin 2017

Lieu : IFSI de l'EPSM Val de Lys Artois de Saint Venant

Une nouvelle réunion d’échanges est organisée et portera sur "la prise en charge des personnes âgées désorientées/démentes : Quelles alternatives à la contention ?"
Au vu des disponibilités, cette réunion aura lieu le mardi 20 Juin 2017 à l’IFSI de l’EPSM Val de Lys Artois de Saint Venant. (20 rue de Busnes).

Contact : Laurine DUTOIT, ldutoit reseausantequalite.com

groupes de travail
Vendredi 23 juin 14:30-17:00

RSQ - CA

Lieu : Armentières

Le prochain Conseil d’administration de RSQ aura lieu le vendredi 23 juin 2017 à 14h30 en salle des instances de l’EPSM d’Armentières.

groupes de travail
Mercredi 28 juin

Journée annuelle du Centre d'Ethique médicale - 28 juin 2017 - Lille

Lieu : Amphi Langeron, Faculté de Médecine et Maïeutique

Les évolutions du contexte du soin (maladies chroniques, contexte polypathologique, fi ns de vie…) amènent les professionnels de santé et les organisations à envisager les relations de soin différemment, en intégrant la parole du patient, dès lors considéré comme acteur à part entière de sa prise en charge. les évolutions sociales et politiques vont également dans ce sens, avec un renforcement des droits du patient (loi du 4 mars 2002) et l’injonction
juridique d’inclure le patient dans le processus décisionnel concernant sa santé. Qu’il s’agisse du respect des volontés du patient, de la nécessité de délivrer une information « claire, loyale et appropriée » ou encore de la présence et de la participation de la famille et des proches, la relation de soin évolue dans la perspective d’un partenariat. Il ne s’agit dès lors pas uniquement de délivrer l’information par exemple, mais bien de s’assurer des conditions de possibilité d’une véritable participation du patient à la prise de décision, celle-ci incluant la possibilité du refus. Quels peuvent être les impacts de ces évolutions sur la relation de soin ? Mais également, à l’aune de cette inscription du patient comme partenaire, comment envisager les organisations de soin afin de repenser l’accompagnement des personnes au sein des institutions ?

Nous porterons notre attention spécifiquement à deux thématiques qui nous semblent pertinentes pour questionner l’évolution normative du contexte de soin.
• La première partie de la journée interrogera les fondements et pratiques de la collaboration, en s’appuyant sur différents modèles d’accompagnement de maladies chroniques notamment. les notions de collaboration, mais aussi de participation ou encore d’apprentissage collectif posent en effet la question de la place du patient dans l’ensemble du processus de soin, en soulignant l’importance de l’expérience propre du patient et de ses savoirs.
• La seconde partie de la journée sera consacrée à ces questions en tant qu’elles sont soulevées en contexte de fi n de vie : comment entendre la parole du patient et de ses proches ? nous nous intéresserons alors à différents modalités (les directives anticipées, la personne de confiance…) permettant d’interroger la place du patient, qu’il soit conscient ou non, au sein de processus décisionnels complexes au plan médical, juridique, mais aussi psychologique, relationnel et largement relayés dans le débat public.

Pour cette journée, le Centre d’éthique Médicale (ea 7446 eTHICS) en collaboration avec le Master de Droit de la responsabilité Médicale (FlD) souhaite interroger ces différents enjeux par des éclairages en termes de réflexion éthique et juridique, mais également en portant une attention spécifique à ce qui se joue en contexte pour les professionnels de santé, les patients et les proches.

A travers ce parcours, nous espérons pouvoir mettre en exergue un certain nombre d’enjeux et de conditions de possibilité d’une plus grande collaboration entre les patients, les proches et les soignants nécessitant, selon nous, un processus d’apprentissage collectif qui devra sans doute s’élargir progressivement à de nouveaux acteurs.

Dépliant CEM 28 juin 2017
Pour en savoir plus

Autres événements
Filtrer par type d'événement
Selectionner un mot clé
Agenda