IMPRIMER FERMER

APF - Accueillir des personnes en situation de handicap dans un établissement de santé

23 mars 2018

La loi de février 2005 a introduit une approche du handicap radicalement nouvelle dans notre société : « constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou
psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. » Il s’agit alors plus d’une notion sociale que d’une notion médicale. Autrement dit, une situation de handicap est la conséquence d’une interaction entre une personne avec ses particularités et un environnement qui peut constituer des obstacles à sa vie en
société, à sa participation sociale.
Parallèlement, le rapport Pascal Jacob* pointe un véritable problème à régler : celui de l’accès aux soins. Au-delà des obstacles géographiques, d’un rationnement par la file d’attente et des renoncements aux soins pour des raisons financières, on constate
aujourd’hui, d’une manière générale, que les professionnels de santé n’ont pas été préparés à accueillir et à prendre en charge les personnes handicapées.

Source : Association des paralysés de France (APF), mars 2018